Aside

Le code de la route a été modifié en date du 16 novembre 2010.

Accueil > Articles > Le code de la route a été modifié en date du 16 novembre 2010.

Le 16 novembre 2010, le code de la route a subit quelques modifications nécessaires. En effet, pour rendre la route encore plus sûre, et pour permettre la sécurité de tous, des modifications et des améliorations ont été apportées à plusieurs textes : la protection des piétons a été renforcée, les conducteurs de motos de plus de 50cm³ devront désormais suivre une formation obligatoire, les contrôles concernant le débridage des cyclomoteurs seront plus fréquents, et les cyclistes ont acquis le droit de tourner à droite sans s’arrêter aux feux rouges. Toutes ces modifications sont d'ailleurs applicables dès à présent, hormis la formation obligatoire des conducteurs de deux roues à moteur qui elle ne s’appliquera que le 1er janvier 2011.

La protection du piéton renforcée.

La priorité aux piétons.

Avec cette modification du code de la route, les automobilistes doivent faire d’autant plus attention aux piétons. En effet, dorénavant, en plus de devoir céder le passage à un piéton qui vient de s’engager sur la chaussée, les conducteurs doivent aussi s’assurer des intentions de ces mêmes piétons. Ainsi, si ce dernier n’est pas encore engagé mais qu’il manifeste par ses gestes, sa posture ou même son allure son intention de traverser la route, l’automobiliste est également dans l’obligation de lui céder le passage et de s’arrêter si nécessaire.

Ce nouveau cas de figure vient renforcer la protection des piétons. Par contre, les règles du code de la route pour le piéton ne subissent aucune modification. Celui-ci a toujours l’obligation d’utiliser un passage pour piéton s’il en existe un à moins de 50 mètres de l’endroit où il désire traverser. De plus, le respect des feux pour piétons est toujours primordial, ainsi que le fait de ne pas traverser en diagonale, et de ne pas s’engager sur la chaussée quand la vitesse des voitures est jugée trop dangereuse.

Une formation pour les conducteurs de motocyclettes.

A partir du 1er janvier 2011, toute personne en possession d’un permis B et désirant conduire un engin motorisé de deux ou trois roues et dont la puissance est comprise entre 50 et 125cm³ devra suivre une formation d’une durée de 7 heures. Cette formation, qui n’est obligatoire que si la personne n’a pas conduit de motocyclettes durant les cinq dernières années, est à la fois théorique et pratique. Elle a pour but de sensibiliser aux dangers de ne pas être visible sur la route et de l’importance des vêtements de protection en cas d’accident, tout en essayant d’améliorer la prise en main et la maîtrise du véhicule. Nous vous invitons à lire notre article " Permis de conduire pour deux roues. Formation de 7 heures obligatoire " pour de plus amples informations à ce sujet.

Un contrôle du débridage des scooters et autres mobylettes.

Dès le 1er janvier 2011, tout conducteur d’un cyclomoteur pourra faire l’objet d’un contrôle si son engin est suspecté par les forces de l’ordre d’être débridé. Si les faits sont avérés, il s’exposera à une amende de 4ème classe, soit 135€ d’amende. Cette évolution dans le code de la route intervient alors que malgré l’interdiction, les débridages de cyclomoteurs sont de plus en plus fréquents, surtout chez les 14-17 ans. Il a été constaté que dans un cas sur deux, si un cyclomoteur était impliqué dans un accident de la route, ce cyclomoteur était débridé. Les forces de l’ordre voudraient donc sensibiliser ce jeune public aux risques engendrés par cette pratique, afin de les rendre plus responsables. A noter qu’en 2012 sera créé un contrôle technique des cyclomoteurs, qui devrait notamment se concentrer sur la surveillance du bridage du moteur.

Des cyclistes autorisés à tourner à droite sans respecter les feux rouges.

Le tourne à gauche pour les cyclistes.

Dès à présent, et selon la volonté des maires de chaque ville, des intersections et des carrefours où les cyclistes pourront tourner à droite sans avoir à respecter les feux rouges seront mis en place. Cette mesure, qui n’a pas une portée obligatoire sur l'ensemble du territoire, sera symbolisée par de nouveaux panneaux concernant uniquement les utilisateurs de vélo. (Quand aucune signalisation ne sera présente, les cyclistes auront l’obligation de s’arrêter aux feux rouges, comme précédemment.) Rappelons aussi que panneau ou non, les piétons sont toujours prioritaires et que donc les cyclistes doivent leur céder le passage quand ils traversent la chaussée.

0/10 (0 vote(s))

Il y a 0 commentaire(s).

   Noter l'article   

Note : 


   Publier un commentaire   






Code de sécurité :  Code de sécurité