Aside

Dépassement en chevauchant une ligne continue, sens interdit, feux rouge à vélo.

Accueil > Articles > Dépassement en chevauchant une ligne continue, sens interdit, feux rouge à vélo.

Si la sécurité routière est très importante pour les automobilistes et les motards, elle l'est davantage pour les cyclistes qui sont souvent bien moins protégés. Il est donc primordial de connaitre les règlementations à respecter, mais surtout de se tenir au courant des évolutions qui peuvent avoir lieu. En effet les règles du code de la route sont régulièrement mises à jour, et selon le test de connaissance effectué par l'association Prévention Routière, seulement 6% des Français les connaissent réellement. Cet article a donc pour but de faire prendre connaissance des droits des cyclistes, et s'adresse autant aux personnes directement concernées qu'aux automobilistes pour le bien et la sécurité de tous.

Rappel des règles élémentaires.

Distance de sécurité pour dépasser un vélo.

Commençons par la règle de base que tout le monde devrait connaitre, à savoir l'espace de sécurité à respecter pour dépasser un cycliste. Cela peut paraitre évident pour certains, pourtant à peine la moitié des Français connaissent la réponse, 43% pour être plus précis. Gardez donc en tête qu'il faut garder un espace d'1 mètre minimum pour dépasser un cycliste en ville, et 1,5 mètre à la campagne.

On rappelle également que pour attendre à un feu rouge, il y a un espace spécialement dédié aux cyclistes qui s'appelle le sas vélo. On le distingue par un marquage sur le sol positionné devant les automobilistes de façon à ce que le cycliste soit bien visible par tout le monde. Il va de soi que cet espace ne doit pas être empiété par une voiture.

Enfin, le stationnement d'un véhicule sur une piste cyclable est bien entendu interdit et sanctionné d'une amende de 135€ ainsi que d'une mise en fourrière. Une sanction amplement justifiée étant donné la dangerosité de l'acte pour les cyclistes, qui sont contraints de contourner l'obstacle en risquant de se faire percuter par un automobiliste qui ne l'aurait pas anticipé. Il s'agit d'une pratique beaucoup trop fréquente qui cause de nombreux accidents chaque année, ne vous arrêtez donc jamais sur une zone réservée aux cyclistes et cela même pour une très courte durée.

Les récentes évolutions à connaitre

La première évolution que l'on peut constater concerne une situation que nous avons précédemment évoqué, c'est-à-dire le dépassement d'un cycliste et les règles qui y sont associées. Ainsi, une nouvelle possibilité a été ajoutée afin de garantir la sécurité optimale des cyclistes. Il est désormais possible de chevaucher une ligne blanche continue pour dépasser un cycliste en s'assurant de pouvoir le faire sans danger. On notera tout de même qu'il ne s'agit pas de la traverser complétement mais juste de créer un écart plus grand entre le véhicule et le vélo, ce qui peut amener à dépasser légèrement la ligne continue.

Ensuite, on remarque une évolution au niveau du passage des cyclistes au feu rouge. En effet, la réglementation permet aujourd'hui à ces derniers de s'engager dans une ou plusieurs directions sans attendre le feu vert dans certaines situations. Lorsque c'est possible, un panneau triangulaire est positionné en dessous du feu, reconnaissable par un vélo jaune et des flèches directionnelles indiquant les différentes voies sur lesquelles le cycliste peut s'engager. Il n'a cependant pas non plus tous les droits puisque dans cette situation, il sera contraint de céder le passage aux automobilistes et aux piétons qu'il rencontrera. Dans le cas où le panneau de signalisation que nous avons décrit n'est pas présent, il reste bien évidemment strictement interdit de dépasser le feu rouge.

Un autre changement majeur concerne l'emprunt d'une route en sens interdit. Les cyclistes bénéficient ainsi parfois du droit de remonter une voie à sens unique, ce qu'il est impossible d'envisager en voiture. Comme pour le passage au feu rouge, cette possibilité n'est valable que dans certaines situations que l'on distingue grâce à un petit panneau indiquant « sauf vélo » situé en dessous du panneau « sens interdit ». Il est tout de même conseillé pour les cyclistes de rester très prudent lorsque c'est le cas, étant donné qu'il s'agit d'une règle encore très récente que beaucoup d'automobilistes ignorent. Si vous conduisiez régulièrement en voiture, veillez donc à bien regarder des deux côtés de la route lorsque vous empruntez une voie à sens unique. Des panneaux et marquages aux sols peuvent également vous indiquer la possibilité de rencontrer des cyclistes en contresens.

Pour finir, sachez que dans les zones de rencontre ainsi que dans les aires piétonnes, les piétons ont toujours la priorité. Les cyclistes sont généralement tolérés à condition qu'ils circulent à faible vitesse, mais doivent tout de même être très vigilants et faire en sorte de laisser de la place aux piétons. Ils devront par exemple s'arrêter, voire descendre du vélo pour pouvoir circuler dans une allée où il y a beaucoup de passage. Certaines zones piétonnes sont totalement interdites aux cyclistes, notamment lorsqu'elles sont régulièrement sujettes à une circulation très dense.

0/10 (0 vote(s))

Il y a 0 commentaire(s).

   Noter l'article   

Note : 


   Publier un commentaire   






Code de sécurité :  Code de sécurité