Aside

Drogue au volant : les risques encourus.

Accueil > Articles > Drogue au volant : les risques encourus.

Interdiction cannabis

En France, l'usage de drogues comme le cannabis est interdit. Cependant, cette interdiction n'a pas empêché la consommation de cannabis de croître au fil des ans notamment à cause d'une généralisation de son trafic. Au-delà des effets nocifs sur la santé, le cannabis accroît le risque d'avoir un accident de la route si un conducteur en consomme. Cependant, ces conducteurs ne connaissent pas toujours les risques et les sanctions encourues suite à l'usage du cannabis au volant.

Quelques chiffres

La consommation de cannabis touche principalement les jeunes entre 15 et 25 ans. L'enquête ESCAPAD menée en 2008 confirme cette tendance en affirmant que le cannabis est l'une des drogues consommées le plus tôt par les jeunes, en moyenne dès l'âge de 15 ans. Ce sont ces mêmes jeunes qui sont le plus souvent à l'origine d'un accident de la route. En 2010, 992 jeunes sont morts sur les routes.

De plus, la dernière étude sur l'usage des stupéfiants au volant, menée en 2005 par l'Observatoire des drogues et des toxicomanies, révèle que le cannabis était responsable de 230 morts par an sur les routes. Il faut également savoir que 40% des jeunes consomment du cannabis avec de l'alcool ce qui multiplie par 14 le risque d'être responsable d'un accident.

Les effets et les risques du cannabis au volant

La molécule constitutive du cannabis est le THC. Cette dernière agit principalement sur le cerveau et provoque chez le consommateur une sensation de relaxation et de bien-être. Ces effets entraînent ainsi une baisse de la vigilance au volant, de la coordination des mouvements ainsi qu'une difficulté à réagir aux situations dangereuses.

Bien sûr, les effets du cannabis peuvent varier d'une personne à l'autre et sont par exemple amplifiés si le conducteur consomme du cannabis pour la première fois.

Les outils pour dépister la consommation de cannabis

Depuis 2007, les forces de l'ordre utilisent un test salivaire pour dépister la présence de drogues dans l'organisme d'un conducteur. Cet outil est sensible à de nombreuses drogues telles que la cocaïne, l'héroïne et le cannabis. Pour déceler la présence de drogues, il suffit simplement à l'agent de police de passer un coton tige sur les gencives du conducteur. L'agent doit ensuite appliquer la salive sur une plaque et verser du réactif qui donne le résultat en moins de dix minutes.

Cependant, le résultat n'indique pas la quantité de drogue présente dans l'organisme. S'il est positif, le conducteur est alors emmené par les forces de l'ordre dans un hôpital pour procéder à une prise de sang.

Les conditions pour recourir à dépistage.

Les agents peuvent procéder à un test lorsqu'ils sont témoins d'une infraction au code de la route comme un excès de vitesse ou dans toute infraction qui est punissable par une suspension du permis de conduire.

Ils peuvent aussi en effectuer un en cas d'accident de la route qu'il soit matériel ou corporel ainsi qu'un homicide involontaire. Dans ces cas là, si le conducteur est inconscient, le test se fait directement par prise de sang.

Les forces de l'ordre peuvent également l'utiliser lors d'un contrôle routier s'ils ont toutes les raisons de croire que le conducteur a consommé de la drogue.

Les sanctions encourues en cas de contrôle positif

En cas de consommation de cannabis ou de toute autre drogue, le conducteur concerné risque une peine d'emprisonnement de deux ans et 4500 euros d'amende. C'est au tribunal de juger l'affaire et de décider de la condamnation. Le juge peut également décider d'une suspension du permis de conduire allant jusqu'à trois ans. Mais aussi d'un retrait du permis avec une interdiction de le repasser pouvant aller de trois à cinq ans maximum.

Quel que soit le jugement rendu, le conducteur perd immédiatement six points sur son permis de conduire. Enfin, les sanctions sont alourdies si le conducteur a consommé de l'alcool en plus du cannabis. Dans ce cas, il risque trois ans d'emprisonnement et 9000 euros d'amende.

9/10 (1 vote(s))

Il y a 0 commentaire(s).

   Noter l'article   

Note : 


   Publier un commentaire   






Code de sécurité :  Code de sécurité